Menu Fermer

Contrôle des dommages

Mes amis et moi avons plaisanté, lorsque tout cela a commencé (ceci = COVID / fermeture des écoles, etc.) que chaque matin nous nous sentons comme le capitaine d’un navire, nous nous réveillons avec des yeux injectés de sang, nous sommes assis à la barre du pont de commandement (pour une raison quelconque mon navire est un vaisseau spatial, alias le capitaine Kirk) et nous nous traînons lentement et longuement devant une tasse de café avant de pousser un soupir, et de demander délibérément et sans émotion “damage control.&rdquo ;

Dans mon cas, il s’agit de mon appareil Amazon, à qui je demande chaque matin de me communiquer la météo et les dernières nouvelles de la journée. Je sirote mon café pendant que mon enfant de 5 ans court en rond autour de moi en portant sa cape Captain America ou Batman, une boule d’énergie dès qu’il se réveille, inconscient de ses petits rires de garçon et de ses petits pieds qui se tapissent sur le parquet. I’suis trop occupé à essayer de tout encaisser, à planifier ma journée, à faire mes listes et à m’inquiéter de l’avenir.

Il y a quelques semaines, les choses ont changé. J’ai cessé de demander à la chère Alexa, comme nous l’appelons, les dernières nouvelles. J’ai cessé de demander la météo, et j’ai plutôt regardé par la fenêtre. Au début, c’était une façon de détourner l’attention des mauvaises nouvelles qui ne cessaient de venir. Mais maintenant, c’est parce que je ne veux pas savoir. Je veux saluer mes enfants, planter un baiser sur la tête de ma fille’e moite et pleine de cheveux en bataille, sentir l’odeur de ses galets fruités, le seul petit-déjeuner qu’elle’va prendre depuis peu, et essayer d’attraper le diable tourbillonnant qu’est mon enfant d’âge préscolaire lors de son troisième passage autour de l’îlot de cuisine et de presser son corps tortillant et ricanant dans un gros câlin de maman.

I’ve a finalement accepté que nous devions ralentir. Et que je n’ai pas besoin de connaître toutes les nouvelles du jour dès mon réveil. Bref, ne pas savoir ce que demain nous réserve m’a fait arrêter d’essayer de tout savoir. Il y a peut-être une nouvelle planète à explorer à l’horizon, ou une pluie de météores. Ce sont toutes des inconnues. Mais ce que je sais, c’est que mon fils sera opérationnel dès que le soleil se lèvera, ma fille sera assise sur son tabouret au comptoir avec les cheveux emmêlés dans sa petite chemise de nuit, et mon fils aîné dormira profondément et aura besoin qu’on lui rappelle gentiment qu’il ne peut’dormir avant midi. Ou peut-être que je le laisserai dormir et que je prendrai mon café sous le porche.

– par Maggie Palmer, directrice de la communication de l’AMR

Le poste Contrôle des dommages est apparue pour la première fois le Une autre mère coureuse.


Cet article a été rédigé par Katie Sznewajs et traduit par LesTapisdeCourse.fr. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesTapisdeCourse.fr perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.