Menu Fermer

Eloge des itinéraires préférés des coureurs

Par Cathy Engstrom

Mes enfants ont appris il y a longtemps que je n’ai pas beaucoup de favoris. Lors de longs voyages en voiture, ils passaient des heures à se demander, à feu vif, « Quel est votre livre préféré, le parfum de la glace, le film, l’odeur, le personnage de dessin animé, la couleur, le dîner ? Mais quand ils m’interrogeaient, je gâchais l’ambiance en disant : « Eh bien, mes dix repas préférés sont… » Et ils roulaient les yeux et se déconnectaient. C’est difficile pour moi de choisir des favoris ! Je ne peux pas réduire toutes les options à une seule.

Sauf mon itinéraire de course. En effet, j’ai un parcours de course préféré. À 25 minutes de chez moi, le Palmer Trail est une boucle de 6 miles de pur bonheur. Et à chaque fois que je le parcoure, 90 minutes plus tard, je suis ravi, comblé et vidé (de la meilleure façon possible).

Ce n’est pas un parcours facile. Et de loin. Le premier mile et demi de montée est une pente raide et rocailleuse de 1 200 pieds. Pour vous qui ne vivez pas en altitude, c’est l’équivalent de l’Empire State Building. Il offre un échauffement qui vous écrase les poumons et vous brûle les fesses. Une fois que je suis monté (en transpirant des seaux et en aspirant l’air comme si je respirais à travers une paille), je prends une minute pour m’imprégner de la vue panoramique tachetée de roches rouges qui font partie du front de mer du Colorado. Puis j’offre une prière de remerciement à Mère Nature, je prends le sentier qui traverse la ligne de crête et j’entame la longue et régulière descente. À part quelques racines d’arbres, c’est une piste unique et lisse qui descend en serpentant jusqu’au fond. Il y a des arbres sans fin qui bloquent le soleil intense du mois d’août, une petite cascade bouillonnante, l’odeur âcre du pin et, à l’occasion, un vététiste qui me donne un coup de pouce et me fait sentir comme une rock star.

Qu’est-ce qui fait de cet itinéraire mon préféré ? C’est l’endroit qui me fait me sentir comme une vraie mère coureuse de b*d*ss. Le défi du premier kilomètre me fait décharger mentalement mes échéances, mes problèmes parentaux, mes soucis professionnels et mes doutes dès que j’appuie sur le bouton « Start » de mon Garmin. C’est de l’histoire ancienne avant même que je fasse un pas. Il n’y a pas de place pour eux sur ma piste préférée. Au lieu de cela, il n’y a de place que pour les rappels importants pour moi : Je peux faire des choses difficiles, j’aime sortir de ma zone de confort, et je peux finir ce que je commence.

Un favori ne doit pas nécessairement être le plus beau sentier ou avoir la colline la plus dure ou même couvrir une certaine distance.

Pour mon amie Cleary, c’est le phare de la plage à un pâté de maisons de l’endroit où elle a grandi. « Le phare est une constante pour moi », m’a-t-elle dit. « C’est l’endroit où je respire le mieux dans le monde entier. » Son préféré est encore plus sacré de nos jours, car elle ne peut y accéder que lorsqu’elle retourne dans sa ville natale.

Pour Lynn, il s’agit d’un cercle littéral autour du Rose Bowl en Californie. « Ce qui peut sembler monotone et ennuyeux à certains m’apporte la paix et l’équilibre. Sans avoir à réfléchir, les kilomètres défilent. »

Pour Cynthia, son itinéraire préféré met en scène un morceau d’histoire. « C’est un champ de bataille qui ressemble à un chemin magique avec sa rue bordée d’arbres. Je n’y vais plus très souvent, mais quand j’y vais, mon cerveau s’éteint et je peux me mettre à courir ».

Et Jess de dire : « Il y a quelque chose de cathartique à marcher dans mon simple parcours de quartier. Je peux me perdre dans mes propres pensées, en faisant le tri dans la vie de tous les jours. Ou je peux laisser mon esprit vagabonder en admirant les paysages et les couleurs des portes d’entrée ». Je ne peux pas m’empêcher d’être d’accord avec elle.

Un favori est un favori parce que c’est le vôtre. Je vous souhaite de pouvoir visiter votre itinéraire préféré très bientôt.

Et si vous n’avez pas encore de favori ? Eh bien, vous êtes dans la meilleure position de toutes.

Parce qu’il est là, attendant d’être découvert.

Nous voulons savoir : Quel est votre itinéraire de course préféré ?

Le poste Eloge des itinéraires préférés des coureurs est apparue pour la première fois le Une autre mère coureuse.


Cet article a été rédigé par dimity et traduit par LesTapisdeCourse.fr. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesTapisdeCourse.fr perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.